Contenu
Particules (PM10 et PM2,5) et suies
Oxydes d'azote (NOx) et le dioxyde d'azote (NO2)
Ozone (O3)
Composés organiques volatiles (COV)
Dioxide de soufre (SO2)
Monoxide de carbone (CO)
Plomb et métaux lourds
Micropolluants organiques toxiques
Gaz à effet de serre (GES)

Pollution industrielle et domestique quand l’utilisation du charbon et du bois était répandue pour le chauffage
Effets sur l'environnement

LES PARTICULES (PM10 et PM2,5) ET LES SUIES
Proviennent de la combustion de carburants et provoquent des noircissements sur les monuments et les bâtiments, ainsi que des augmentations de coûts de maintenance et de nettoyage (vitres). Le rôle de ce polluant par rapport au réchauffement climatique reste peu connu.


LES OXYDES D'AZOTE (NOX) ET LE DIOXYDE D'AZOTE (NO2)
Contribuent à la formation des pluies acides, dégradant le sol et la végétation. Ils augmentent la concentration de nitrate dans les sols et les eaux de surface (eutrophisation). Ils contribuent également à la formation de l'ozone.


L'OZONE (O3)
L'ozone est néfaste pour une série de cultures commercialisées et d'espèces végétales naturelles. C'est un oxydant puissant qui dégrade la qualité des caoutchoucs, textiles... Même à faible niveau, il contribue aussi au réchauffement climatique.


LES COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILES (COV) COMME LE BENZÈNE
Contribuent à la formation de certains précurseurs de l’ozone et d’autres composés oxydants.


LE DIOXYDE DE SOUFRE (SO2)
Contribue aux pluies acides, dégradant les sols et la végétation. Il menace également certains types de pierres utilisées dans la construction.


LE MONOXYDE DE CARBONE (CO)
Le monoxyde de carbone contribue à la formation de l'ozone. Il se change également en dioxyde de carbone, qui est aussi émis directement lors des combustions. Le CO2 n'a pas d'impact direct sur la santé mais c'est le plus abondant gaz à effet de serre anthropique.


LE PLOMB ET LES METAUX LOURDS
S'infiltrent dans le sol et perturbent la chaîne alimentaire de certaines espèces animales.


LES MICROPOLLUANTS ORGANIQUES TOXIQUES
S'infiltrent dans le sol et perturbent la chaîne alimentaire de certaines espèces animales.


GAZ A EFFET DE SERRE (GES)
Certains gaz, appelés gaz à effet de serre (GES), captent une partie du rayonnement renvoyé par la Terre vers l'espace. On peut citer le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d'azote (N2O), l'ozone (O3) et la vapeur d'eau. Ces gaz sont naturellement présents dans l'atmosphère. Mais les niveaux élevés observés ces dernières décennies, particulièrement pour le dioxyde de carbone et le méthane, sont directement liés aux activités humaines (combustions, déforestation des forêts tropicales) avec pour conséquences une augmentation rapide de la température terrestre ainsi que des changements climatiques inattendus. Les gaz à effet de serre ont un effet global à l'échelle de la planète, tandis que les polluants atmosphériques ont des effets locaux sur la santé et sur l'environnement. Mais les deux problèmes sont liés. D'une part, les sources sont communes : transport, chauffage, industries... D'autre part, les effets sont imbriqués :

- Certains polluants comme l'ozone provoquent des modifications climatiques,
- Les changements climatiques induits par les gaz à effet de serre peuvent provoquer une hausse des polluants.
Il est donc nécessaire d'agir simultanément sur les deux fronts. Sinon, certaines mesures pour réduire les niveaux de CO2 pourront avoir un effet négatif sur la qualité de l'air. Par exemple, le chauffage au bois permet de diminuer les rejets de CO2, mais il augmente les rejets de particules.


    © copyright CITEAIR 2007 FacebookTwitter | Flux RSS | Nous rejoindre | Contacts | Plan du site | Mentions légales